Ma mère me branle la veille du BAC

Je suis dans mon lit et je n’arrive pas à dormir. Demain, j’ai le Bac et je suis stressé. Ma mère vient me voir, elle me dit que je dois me réposer et être en forme pour demain. Cela fait plusieurs jours que j’ai du mal à dormir. Maman dit qu’il faut régler le problème pour que je puisse devenir bachelier. Je suis trop stressé je pense. Ma mère me dit qu’elle se masturbe quand elle n’arrive pas à dormir. C’est juste mécanique, l’orgasme libère des endorphines qui facilitent l’assoupissement. Ma mère a vu que j’étais en érection. La vérité, c’est qu’elle a de tels melons qu’il m’arrive de bander quand je vois sa poitrine. Je sais, c’est ma mère et je ne devrais pas faire cela mais je ne contrôle pas la nature. Je suis sur le cul quand maman me dit qu’elle est très douée pour la branlette. Elle travaille dans un institut de massage et même si elle n’en parle pas, elle doit probablement faire des finitions manuelles ou entre ses seins toute la journée. Doucement, maman passe la main sous les draps jusqu’à trouver mon zob tout dur. C’est bizarre le contact de la main de ma mère sur ma bite, c’est sûr que je n’en parlerais pas aux copains. Comme Maman déballe sa grosse paire de seins, je me sens retomber en enfance. Avec une petite comptine qu’elle me chantait quand j’étais malade, maman me caresse doucement la queue et elle presse ma tête contre ses seins. C’est tellement bon et effrayant à la fois. Je suis sur le point de balancer la purée. Ma mère me dit de me laisser aller et je lâche une incroyable éjaculation dans mes draps. Ma mère a du sperme plein les mains et avec un petit regard coquin, elle commence à le lécher. Ma mère me dit de dormir maintenant pour être bien reposé demain matin. Elle remplacera mes draps demain matin quand je serai parti. Je me sens bien, relaxé. Mes yeux se ferment et je m’endors.

Etiquettes : Grosse poitrine, Blonde, Longs cheveux, Branlette virtuelle