Je surprends ma mère qui se branle

Mon chéri, je suis tellement embarrassée que tu me surprennes en train de me frotter le clito sur l’oreiller. Il faut que tu comprennes que je suis un peu trop chaude en ce moment. Ton père et moi sommes mariés depuis longtemps et cela fait longtemps que nous ne faisons plus l’amour. Comme je suis fidèle, je ne veux pas avoir d’aventures à l’extérieur de la maison même si j’ai eu des propositions. Tu peux regarder ta maman se caresser si tu veux mais j’ai trop besoin de me faire du bien maintenant. Ne me juge pas et profite plutôt de la scène mon fils. Pour ne pas commettre l’inceste, je ne vais pas te toucher car nous sommes mère et fils. Si tu es excité quand tu vois mes gros seins bouger, tu as aussi le droit de te branler…

Etiquettes : Grosse poitrine, Brunette, Baiser un coussin, Voyeur